Au bout de combien de temps le magnésium fait effet ?

Écrit par Elodie

Le magnésium est un des grands classiques des compléments alimentaires. On considère qu’environ les trois quarts des français souffrent d’un manque, voire dans certains cas d’une carence, de ce minéral. Il est pourtant indispensable en matière de santé pour conserver une bonne énergie, préserver un sommeil équilibré et résister au stress de la vie moderne. Dès lors, la cure apparaît comme une solution efficace pour palier ce possible déficit. Mais quand la pratiquer ? Comment ? Combien de temps et pour quels bénéfices réels ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre.

Pourquoi et quand entreprendre une cure ?

Les symptômes possibles d’un déficit en magnésium

Dans le cas d’une carence avérée, les signes les plus fréquents sont la fatigue chronique, notamment en fin de journée, le stress et une certaine irritabilité, les crampes et les ballonnements. Dans les cas les plus lourds, ces signes peuvent aller jusqu’à des malaises et de l’hypertension.

Quand commencer une cure ?

On peut débuter une cure dans plusieurs cas.

Elle peut être envisagée à titre préventif afin d’affronter un stress intense à venir, en période d’examens par exemple, et ce d’autant plus que le stress favorise lui-même l’élimination du magnésium par les urines, renforçant ainsi le déficit.

On peut également envisager une cure saisonnière, soit au début de l’hiver afin d’anticiper les effets de la dépression liés au manque de lumière ou encore avant le début du printemps afin de nettoyer et purifier l’organisme des toxines accumulées pendant la saison froide, par ailleurs propice à une certaine sédentarité.

Comment et pour quelle durée ?

Comment faire le plein de magnésium ?

La première source de ce minéral, et la plus naturelle, reste bien entendu l’alimentation. Il convient de privilégier des repas équilibrés qui incluent des produits laitiers, du poisson, des légumes et des fruits, il est même possible de se faire plaisir avec un bon morceau de chocolat. En outre, les céréales complètes, les algues séchées ou encore les fruits ou graines à coque oléagineuse comme par exemple le lin ou le sésame, sont fortement recommandés. C’est également le cas de certaines eaux minérales. Selon l’ANSES (Agence nationale de la sécurité sanitaire), les apports journaliers satisfaisants peuvent varier de 200 microgrammes/jour pour un nourrisson de moins de six mois à 1150 mg/j pour un adolescent de dix-sept ans. L’apport évolue donc selon les âges de la vie et l’état de santé général, ainsi par exemple, l’ANSES recommande 950mg/jour pour un adulte de plus de vingt-cinq ans et pour une femme enceinte.

Bien sûr en cas de carence prononcée, ou éventuellement d’intolérance à certains aliments comme les produits laitiers par exemple, le recourt à des compléments alimentaires spécifiques reste une solution tout à fait efficace. Ceux-ci se déclinent sous des formes variées, généralement des gélules ou des ampoules. Plusieurs formules existent, du chlorure à l’hydroxyde de magnésium en passant par le magnésium marin, chacune présente ses propres avantages. Il ne faut pas hésiter à dialoguer avec son pharmacien avant de choisir.

Quelle est la durée recommandée pour une cure ?

Comme pour toute cure liée à la nutrition, celle-ci ne doit pas être permanente. Les professionnels considèrent que selon les circonstances, la durée d’une cure peut aller d’un à trois mois et peut être renouvelée jusqu’à trois fois par an. Ainsi, en période de tension nerveuse intense comme lors de la préparation d’une session d’examens, la durée peut raisonnablement s’étendre jusqu’à trois mois. Par contre, dans le cas où il s’agit de combler une carence, on privilégiera une cure d’un à deux mois en prenant une dose quotidienne maximum de 350mg/jour. La prise peut également être ponctuelle, après une journée particulièrement stressante afin de faire retomber l’adrénaline et se relaxer. En cas de doute, il est toujours possible de se tourner vers un médecin.

Des effets immédiats ou dans la durée ?

Selon les cas de figure, prise par anticipation pour prévenir une période de stress, ou prise pour remédier à un déficit, les effets d’une cure de magnésium peuvent être immédiats et, plus largement, se renforcer sur une durée d’environ un mois. Tout dépend de l’état de santé qui motive le début de la cure. En règle générale, les spécialistes se basent sur une prise moyenne de 300mg/j pour une durée d’un mois et considèrent que l’apport de cet oligo-élément est suffisant pour être stocké dans les muscles, les os et les globules rouges de manière efficace. Le surplus ingéré serait le cas échéant simplement éliminé par l’organisme via les urines. Aucun surdosage n’est donc à craindre. Toutefois s’il est conseillé de joindre la cure aux moments des repas, il est en revanche recommandé d’éviter de consommer en même temps du café ou de l’alcool.